AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mes romans préférés II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Archange Takuan Soho
Petit(e) nouveau(elle)
Petit(e) nouveau(elle)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 70
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Mes romans préférés II   Lun 19 Juin - 5:51

Mon 2ème livre est une saga Japonaise d'un héro légendaire...

Ecoutez plutot :

L'histoire commence au début du XVIIe siècle, après la fin de la bataille de Sekigahara qui a unifié le Japon. Takezo et Matahachi, amis d'enfance, s'en sortent vivants mais sont du côté perdant et s'enfuient. C'est chez Oko et sa fille Akemi qu'ils trouvent refuge. Matahachi cédant à la luxure, il reste chez Oko et Takezo rentre seul au village Miyamoto.
Takezo arrive au village mais il est très mal accueilli. Etant très violent et peu bavard, Takezo commence à se battre avec les habitants du village. Lorsque Otsû, promise de Matahachi, apprend l'existence de Oko, celle-ci décide de suivre Takezo. Osugi, mère de Matahachi, est persuadée que Takezo est la cause de la déchéhance de Matahachi et qu'il n'est pas revenu au village par sa faute. Elle pense aussi qu'il veut séduire Otsû.
Heureusement le vieux moine Takuan va aider Takezo et lui enseigner plein de choses. Ainsi, Takezo devient un autre homme et quitte le village en prenant le nom de Miyamoto (nom du village) Musashi (autre prononciation des caractères composant le nom Takezo).
Miyamoto Musashi part avec un but précis : en apprendre le plus possible sur la voie du sabre. Il rencontrera ainsi Jotarô qui fera tout pour devenir son disciple, des adversaires dans le clan Yagyû, les frère de Yoshioka fils du grand maître Kempo Yoshioka, mais son plus grand rival sera Kojirô Sasaki, sabreur à la personnalité sadique.
Tout au long de l'histoire, Otsû prendra la route pour rechercher Musashi, l'homme qu'elle aime et qui l'aime en retour. Quant à Matahachi, il désire devenir surpasser son ami Takezo, mais fuit sa mère. Osugi fera tout pour retrouver son fils et mettre des batons dans les roues de Musashi et Otsû.

Si ici le roman d'aventures historique est Les trois Mousquetaires de Alexandre Dumas, au Japon, ce sont La Pierre et le Sabre et sa suite La Parfaite Lumière de Eiji Yoshikawa qu'on citera. Au Japon, cette saga est sortie en feuilleton puis en livre ensuite. La Pierre et le Sabre et La Parfaite Lumière forment en fait un seul livre dont le titre est Miyamoto Musashi au Japon.

Voici donc la vie romancée de Miyamoto Musashi, samouraï célèbre qui a inventé cette technique appelée technique des deux sabres et qui a réellement existé. Ce roman raconte la vie de l'homme pendant sa quête de la voie du sabre, Miyamoto Musashi est dans le livre un sabreur et aucunement un samouraï. Livre culte, j'ai voulu connaître. Surtout que je lisais le manga Vagabond de Takehiko Inoue adapté de Miyamoto Musashi (je disais inspiré mais comme le souligne GenLiu c'est une adaptation mais j'avais parlé d'une inspiration tellement il ya de libertés).

Je trouve ce roman très instructif aussi puisqu'on découvre la culture du Japon, les traditions puis les coutumes du moment, la vie quotidienne y est très détaillé. On voit aussi la formation d'Edo qui deviendra plus tard Tokyô. De même le contexte historique, l'après Sekigahara est un moment vraiment très important dans l'histoire du Japon et beaucoup d'histoires de samouraïs tournent autour de cette époque.

La saga nous emporte à travers un voyage dans tout le Japon, on a de l'aventure mais aussi des combats au sabre, puis de l'amour :) et de la haine avec le personnage têtu et acharné de Osugi (je pense que je ne connais pas plus têtu), tout ça provoqué par un simple quiproqo.

Mon seul point noir : les coïncidences trop nombreuses avec les personnages qui se ratent d'une seconde, on a envie de crier : "retourne toi espèce d'idiot!".
Ah un autre reproche : la fin de La Parfaite Lumière tombe assez subitement je trouve, et après avoir suivi Musashi pendant 1500 pages, je pensais à une fin plus étoffée.

Côté personnages, j'aime beaucoup Kojirô Sasaki, très sadique et je l'imagine très beau.
L'autre personnage qui retient mon attention est Iori, l'autre disciple qu'on rencontre dans La Parfaite Lumière, un gamin très intelligent qui en apprendra plus qu'on ne le croit à Musashi.


_________________


La terre sans l'homme existera toujours...
L'homme sans la terre n'aurait jamais existé !
A méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mes romans préférés II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnages des romans (en construction)
» Chansons de Geste
» La forteresse du Val sans Retour
» Les livres Star Wars
» Aimez vous lire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Arts :: Littérature-
Sauter vers: